• Gem Newman
    Gem Newman Président

    Gem Newman est le développeur principal au sein d’Invenia Technical Computing. Il a obtenu un B. Sc. (avec distinction) de l’Université du Manitoba en Sciences informatiques avec une spécialisation en intelligence artificielle. Il était auparavant assistant en recherche au sein du laboratoire HRI de l’Université du Manitoba où il a participé à la recherche et cosigné des articles scientifiques en interaction robot-humain. Il est également un collaborateur à plusieurs projets de logiciels libres, dont le langage de programmation Julia.

    Gem est également le producteur de la série en baladodiffusion « Life, the Universe & Everything ». Il est actif en promotion de la culture scientifique depuis 2008. Il ne ménage pas les efforts afin que les orientations politiques canadiennes soient basées sur la science.

  • Michael Kruse
    Michael Kruse Directeur général

    Michael est un ambulancier paramédical en soins avancés de la région de York, juste au nord de Toronto, Ontario. Également concepteur-éclairagiste, il s’est recyclé en 2005 en tant qu’ambulancier/spécialiste en soins médicaux d’urgence à l’Université de l’Iowa et comme ambulancier paramédical en soins avancés au Durham College. Michael est actuellement inscrit à l’Université de Toronto où il poursuit un programme de 1er cycle en Physiologie ainsi qu’en Histoire et philosophie des sciences.

    Michael est actif au sein de la communauté de la promotion des sciences depuis plus de 7 ans. Il s’est engagé à défendre avec compassion la science pour améliorer la vie de tous les Canadiens.

  • Anthony Gavin
    Anthony Gavin

    Anthony est un étudiant de cycle supérieur en philosophie à l’Université Concordia. Il se spécialise en philosophie des sciences, principalement au point de rencontre des questions en sciences et en justice sociale. Il détient également un baccalauréat en philosophie (avec distinction) décerné par l’Université de Victoria. Son projet de recherche actuel s’intéresse à la compréhension et au traitement de la schizophrénie dans les pays développés par rapport aux pays en développement. Plus précisément, il cherche à savoir pourquoi l’état final de santé des patients des pays plus développés est relativement plus mauvais que celui des pays en développement. Sa thèse explore les causes possibles et les façons de rectifier ce phénomène.

     

    Anthony s’implique activement en promotion des sciences et en politique scientifique depuis maintenant trois ans, soit le moment où il a débuté comme bénévole en relations publiques et communications pour le compte du Canadian Science Policy Centre (CSPC) avant de devenir rédacteur de demande de subvention. Son implication au sein du Comité de direction de Bad Science Watch se veut une continuité de son travail bénévole avec l’organisme, ainsi qu’une manière concrète de faire avancer ses idées d’une bonne science offrant le plus d’avantages possible aux Canadiens sur le plan social.

  • Jonathan Paynter
    Jonathan Paynter Secrétaire

    Doté d’une solide expérience en travail social et en psychologie du counseling, Jonathan a travaillé comme travailleur social autorisé pendant plusieurs années, et ce dans plusieurs postes. Il effectue actuellement des évaluations de cas pour les tribunaux familiaux et criminels de l’est de l’Ontario. Il prodigue également des services de counseling et de médiation familiale. Jonathan est très intéressé par les sciences et l’implication communautaire, ce qui l’a amené à donner de son temps à Bad Science Watch.