Êtes-vous associé avec une compagnie pharmaceutique, des institutions d’enseignement, des groupes professionnels ou d’entreprises?

Bad Science Watch est une organisation entièrement indépendante engagée dans la défense de l’utilisation des principes scientifiques dans les politiques publiques et les médias. Tout intérêt présumé des dirigeants, officiers, conseillers et avocats est rigoureusement vérifié avant que le statut de bénévole ou de représentant de Bad Science Watch leur soit accordé – le tout afin de préserver l’indépendance de l’organisation et de garantir que ses positions ne favorisent pas les intérêts d’une tierce partie. Si une situation de conflit d’intérêt potentielle n’a pas été détectée, n’hésitez pas à nous en informer.

Est-ce que Bad Science Watch est associée à d’autres organisations politiques ou groupes de pression?

Bad Science Watch n’est associée à aucune autre organisation. Alors que des bénévoles impliqués chez Bad Science Watch pourraient être impliqués à titre personnel auprès d’autres groupes de pression, d’organisations politiques et communautaires, nous veillons attentivement en vue d’éviter toute situation de conflit d’intérêt.

Est-ce que Bad Science Watch souhaite obtenir le statut d’organisme de charité?

Bad Science Watch ne désire pas obtenir le statut d’organisme de charité puisque cela l’empêcherait de consacrer ses ressources à son activisme et son travail politique. En vertu de la loi canadienne, un organisme de charité ne peut pas consacrer plus de 10% de ses ressources à des activités que l’agence du revenu du Canada considère comme des activités politiques.

Est-ce que Bad Science Watch est autorisée à émettre des reçus pour fins d’impôt?

Malheureusement non. Bad Science Watch est une organisation à but non lucratif et non un organisme de charité. Par conséquent, elle ne peut pas émettre de reçus pour fins d’impôt.

Qu’est-ce que la « bonne science»?

La « bonne science » fait référence au consensus d’experts et au poids des preuves accumulées dans le temps au moyen de l’application des meilleures pratiques de la méthode scientifique, plus particulièrement à partir de tests répétés et révisés par des pairs.

Quels sont les statuts légal et fiscal de Bad Science Watch?

Bad Science Watch est une organisation incorporée au sens de la législation fédérale et une organisation à but non lucratif en vertu de la loi canadienne sur les organisations à but non lucratif. Nous sommes soumis à toutes les lois canadiennes qui régissent les organisations à but non lucratif.

Quels sont les projets et les objectifs à long terme de Bad Science Watch?

Bad Science Watch élabore présentement des plans de croissance, sur 5 et 10 ans, qui comportent l’embauche d’un directeur général, d’un directeur des communications et d’un directeur du développement à court terme, et de facilitateurs de projets individuels à long terme. Nous sommes décidés à devenir la force prédominante de lutte contre les pseudo-sciences et de prévention de l’exploitation des Canadiens en mettant l’accent sur la stabilité et le professionnalisme.

À quoi servent les dons remis à Bad Science Watch?

Tous les dons servent à soutenir notre activisme et nos projets de recherche et sont aussi utilisés pour payer nos coûts d’opération récurrents. Nos coûts d’opération comprennent les outils organisationnels tels que la gestion de projets, les communications et les logiciels de collectes de fonds, de même que les dépenses courantes tels que les assurances, la comptabilité et les frais de poste.

Quelles sont les sources de financement de Bad Science Watch?

Bad Science Watch se finance actuellement grâce à des dons privés faits par des membres du public qui soutiennent notre travail et adhèrent à nos objectifs. Les dons du secteur public, des fondations sans but lucratif et des organisations sont aussi acceptés en autant qu’ils ne présentent pas de risque de conflit d’intérêt. Les noms de tous ces donateurs sont publiés sur notre site Web.

Qu’est-ce qui caractérise la « fausse science»?

La fausse science se présente sous la forme de données mal interprétées par les médias et par l’exagération des résultats obtenus lors d’études scientifiques; de lois et de réglementations élaborées en fonction d’une interprétation sélective des données; d’affirmations inventées de toute pièce; et enfin de fausses représentations dans les publicités et les informations diffusées par les entreprises.

L’expression « fausse science », ou « pseudoscience », s’applique aussi aux affirmations émises en utilisant le jargon scientifique ou qui est présenté comme scientifique, mais qui en réalité n’est appuyé d’aucune façon, est invraisemblable, ou qui ne peut être évalué.